Deux chercheurs du LPEM récompensés par le prix Langlois 2014



Basil Salame, doctorant au LPEM sous la direction de Stéphane Holé, est récompensé pour un travail portant sur la mesure de la distribution des charges et du champ électrique dans les matériaux isolants, conducteurs et semiconducteurs avec une méthode élasto-électrique.
Pour en savoir plus :
Charges measurement in the semiconductor materials and metals by an elasto-electric coupling : ma thèse en 180 secondes
Contacts :
basil.salame (arobase) espci.fr
stephane.hole (arobase) espci.fr

Emmanuel Lhuillier, ingénieur à Nexdot, start-up issue du LPEM, est récompensé pour ses travaux portant sur l’amélioration du couplage entre la lumière et la matière (optoélectronique à base de nanocristaux colloïdaux), menés sous la direction scientifique de Benoît DUBERTRET.
Pour en savoir plus :

Electrolyte-Gated Field Effect Transistor to Probe the Surface Defects and Morphology in Films of Thick CdSe Colloidal Nanoplatelets, ACS Nano, 2014, 4, 3813–3820.
Electrolyte-Gated Colloidal Nanoplatelets-Based Phototransistor and Its Use for Bicolor Detection, NanoLetters, 2014, 14, 2715−2719.
Contacts :
emmanuel.lhuillier (arobase) espci.fr
benoit.dubertret (arobase) espci.fr

Haut de page



À lire aussi...

Le mystère de la résistivité quadratique

Fig. 1- Gauche : La résistivité du titanate de strontium suit une loi en T2. Droite : Deux explications ont été évoquées pour expliquer l’omniprésence (...) 

> Lire la suite...

De nouveaux ligands zwitterioniques pour les QDs et l’imagerie biologique

L’application des quantum dots fluorescents en imagerie biologique nécessite une chimie de surface à la fois compacte, furtive et stable afin de (...) 

> Lire la suite...